Dessin

Anatomie humaine #1: tutoriel pour dessiner les proportions de face

La bosse de l’artiste est présente sur ma tête depuis longtemps.

À six ans j’ai grimpé sur la chaise de la cuisine, j’ai soulevé mon crayon et, le cœur rempli de courage, la détermination dans les yeux, j’ai crié d’une voix forte:  »Quand je serai grande, je deviendrai dessinatrice! »

Ensuite je suis tombée de la chaise.

J’ai gardé un crayon en main depuis l’enfance, mais je n’ai réellement pu toucher au monde de l’art qu’à la fin des secondaires, quand j’ai commencé le bac en infographie. Et là j’ai pris une claque que je n’oublierai jamais!

Mon niveau de dessin n’était pas adapté au monde professionnel! 😱 

J’ai toujours dessiné depuis mes cinq ans et pourtant je ne maîtrisais pas les bases; Sans parler du style, propre à chaque artiste, dont j’étais totalement dépourvue.

Ce qui m’a porté à me remettre en question, notamment sur la place que j’ai dans le monde de l’art: Je suis faite pour ce métier? Est-ce que c’est juste une question de talent? Et est-ce que je ne devrais pas plutôt faire autre chose? Pourtant mon envie de créer ne s’est jamais estompée.

C’est comme ça que, le jour de mon anniversaire, j’ai posté mon premier dessin sur

.

Fullmetal Alchemist ©:Hiromu Arakawa

Je ne maîtrisais toujours pas les bases, mais le dessin a plu à beaucoup de personnes.

ARTISTE EST UN TALENT?

Le fait que mon premier fanart ait plu a eu un bon impact sur moi et m’a poussée à améliorer mon niveau, mais m’a aussi permis de me confronter à deux univers:

 Celui des gens qui ne dessinent pas

 Celui des professionnels d’art

Or, mes professeurs ne se limitaient pas à nous apprendre l’infographie, ils travaillaient dans le milieu qu’il enseignaient. Et pourtant ils pensaient que je n’avais aucun talent, contrairement à mon entourage qui ne connaissait pas le dessin.

Alors est-ce qu’il faut du talent pour être artiste? Je ne pense pas.

J’ai la ferme conviction que tout le monde peut dessiner et je souhaiterai prouver cette théorie en vous apprenant à créer un personnage dans le même style que celui que vous voyez ici :

Rien à voir avec Michelange ou Da Vinci pas vrai? Et pourtant le style cartoon, aussi simple et modeste soit-il, contient 50% des éléments, qui vous permettront de créer n’importe quoi (Ici le corps humain). Je vais dessiner ce charmant jeune homme avec vous, étape par étape, ensuite je vous expliquerai pourquoi.

COMMENT CRÉER SON PREMIER PERSONNAGE

Avant de regarder la vidéo, petite anecdote:

Outre un petit problème que j’explique dans la vidéo, il faut savoir que la vidéo s’arrêtait brusquement avant la fin (Merci Step de me l’avoir fait remarquer^^). La raison vient du fait que j’avais fait un rendu de vidéo après chaque sauvegarde, au cas où un problème technique se présenterait.

Ce problème est résolu, car j’ai posté le bon rendu. En revanche vous n’êtes pas en sécurité de mes boulettes, car je suis un peu maladroite et j’ai tendance à oublier certains détails parfois. Désolée ^-^’ En revanche j’apprends vite et je corrige mes erreurs afin de vous offrir les meilleurs articles possibles. Désolée encore pour ce désagrément, je vous souhaite un bon visionnage^^

 POURQUOI AVOIR CHOISI UN STYLE CARTOON?

Le but de Steve n’a pas juste été de vous apprendre à dessiner un personnage, mais aussi de vous donner les éléments propres au corps humain.

Avant de connaître les proportions en anatomie, je dessinais mes personnages comme je le sentais et pourtant les gens savaient dire s’ils étaient humains ou non. Principalement car le but premier d’un dessin, n’est pas de reproduire la réalité, mais plutôt de l’interpréter, tout en la rendant compréhensible par qui posera l’œil dessus.

Un bon exemple est le stickman ( Non, non, je me moque pas de vous ). Il n’a pas un aspect réaliste et pourtant on comprend qu’il représente un humain, car il en possède les caractéristiques principales: la tête, le buste suivi du bassin et quatre membres.

DONNER DES PROPORTIONS RÉALISTES

Dans mon article sur le Wedha’s Pop art Portraits, je vous ai dit qu’il existe trois styles différents. Il faut savoir que le réalisme suit le même processus de réalisation que le cartoon, mais avec beaucoup plus de détails car il se rapproche de la réalité.

Lorsque j’ai commencé à poster mes dessins sur Internet, j’ai surtout fait des tests afin d’apprendre les bases et j’ai ainsi pu constater une chose: peu importe le style que j’utilisais, pour dessiner le corps humain il faut connaître les muscles et les os. Il s’agit en soi plus d’observer, car on prétend pas de vous une connaissance parfaite de l’anatomie ( vous n’êtes pas médecins ), mais observer leur position et les traits que ces derniers donnent au corps humain peut vous aider à créer un personnage dans les bonnes proportions.

Nous allons encore une fois dessiner ensemble une personne, sauf que cette fois, on va se concentrer sur sa structure corporelle, afin de créer une silhouette de face proche du réalisme.

J’ai choisi cet homme très sexy 😉 comme exemple :

Pour chacune des étapes, je mettrai sa photo à côté des traits, afin de marquer les caractéristiques principales.

C’EST PARTI!

Pour commencer vous dessinez un ovale, qui représentera la tête.

Attaché au menton se trouve une sorte de v a la pointe arrondie, plus communément appelée jugulaire.

Au fond du V on trouve les clavicules au bord desquelles se trouvent les épaules.

Pour dessiner le cou vous tracez une ligne de chaque côté du visage et qui arrive jusqu’à la clavicule. (Maintenant, le cou d’un personnage de face démarre toujours par la mâchoire, mais cette règle change en fonction du style de dessin).

Ensuite on peut passer au trapèze, qui est un triangle qui démarre de la pointe du menton, jusqu’aux extrémités des clavicules.

La tête étant faite on peut passer au buste, le torse est composé par les pectoraux, qui partent du milieu de la clavicule et se terminent quelques centimètres en dessous de la fin des épaules.

La dernière partie du buste ce sont les côtes et on peut les connecter aux pectoraux.

Le ventre est simple à faire, vous dessinez un carré aux bord courbés vers l’intérieur.

La partie inférieure du buste c’est le bassin et c’est un pentagone inversé.

On termine l’anatomie avec les membres qui ont un concept de construction similaire. Les avant bras démarrent aux côtés des épaules et forment un ovale large en haut et étroit au bout, les bras aussi.

Vous pouvez tracer un carré aux bords rentrés entre avant-bras et bras pour les coudes, pareil pour le genoux entre quadriceps et tibia.

La partie supérieure de la jambe démarre au début du bassin.

Pour calculer la hauteur de la jambe, dites vous bien qu’elle est plus haute que le bras. La partie supérieure fait la taille de l’avant-bras et du bras ensemble, tandis que le tibia fait la hauteur du bras et de la main.

La pointe du doigt le plus long de la main arrive à la moitié du quadriceps. Les pieds sont souvent dans deux positions différentes et changent de hauteur en fonction qu’ils sont de profil ou de face.


CONCLUSION

Pour dessiner l’anatomie il faut connaître les quatre caractéristiques principales : la tête, le buste suivi du bassin et les membres.

Que votre style soit cartoon, manga ou réaliste, le corps humain est composé par les muscles et les os, connaître leurs position et forme vous aidera à respecter les proportions anatomiques. Mais ce n’est pas le seul avantage que cette connaissance peut vous donner, car elle vous permet aussi de décider quels éléments vous voulez rendre marquants ou pas, ce qui en soi vous permettra d’apporter votre petite touche personnelle ( vous pouvez par exemple faire quatre doigts au lieu de cinq, rendre la clavicule bien visible ou au contraire en atténuer les traits, arrondir les coudes, etc…)

Pour finir je dirais que dessiner l’anatomie n’est pas chose facile. Le corps humain étant complexe, en maîtriser la structure demande beaucoup de pratique et d’observation.

Ce que je peux vous conseiller c’est de bien faire attention autour de vous, car tout le monde n’a pas un corps d’athlète comme le charmant jeune homme de la photo un peu plus haut. Les proportions varient en fonction de la personne, par chance les parties du corps restent au même endroit par exemple: à moins d’être Voldemort, un nez reste toujours au milieu de la figure).

Vous pouvez donc décider d’allonger les parties du corps de votre choix, les agrandir/affiner, les grossir/mincir,…

Avez vous déjà dessiné votre personnage? Quelles caractéristiques vous lui avez donné?

En possession d'un crayon depuis toute petite, j'ouvre des nombreuses portes menant à l'illustration. Je permet aussi d'apprendre l'art du dessin, l'animation de bande dessinée et à illustrer une histoire.

3 commentaires

  • AD_e

    Perso, j’ai vraiment du mal avec l’anatomie. Je n’arrive pas à dessiner des jambes/bras/tête proportionnés haha ! Mais ça viendra avec le temps, pour l’instant je trouve que ça va encore avec mon style.

    • Jessica

      Le fait que ça va avec ton style est un bon début, car en soi, les jambes et les bras servent de balance au corps. L’important c’est d’équilibrer les proportions du personnage pour qu’il puisse rester debout, ne pas faire la tête 10 fois plus grande que le corps ou donner à un catcheur, des jambes trop petites par exemple. L’idéal serait de rejoindre le juste milieu, même si le corps est disproportionné, car en dessin, les proportions ne sont jamais totalement respectées, surtout quand on dessine dans un style cartoon comme toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vel, leo. Nullam libero. lectus quis Aliquam Aenean mattis facilisis accumsan mi,